marmaris escort
Arrivage de CD & Vinyles collectors sur la boutique ! Stock limité

On a écouté l’album « Triste fête » d’AM La Scampia

En mars 2017, la présence d’AM, alors inconnu, sur une piste entière de l’album Force et honneur de Lacrim, avec le morceau Histoire de, apparaît comme la carte de visite parfaite pour l’artiste, dernière signature du label Plata o Plomo. S’en sont suivis différents singles impactants, notamment Maradona, en duo avec Lacrim, dont le clip a cartonné sur YouTube, Favela ou Mon pays pour ne citer qu’eux. Au fil des années, les morceaux s’enchaînent, cependant, aucun projet n’est visible à l’horizon, et ce jusqu’à fin 2021, avec la publication du clip Famiglia, qui marque un tournant dans sa carrière. Le morceau est une ambitieuse reprise du titre électro World, Hold on de Bob Sinclar, et le clip très soigné nous fait voyager à Naples, dans le quartier de La Scampia d’où il tire son pseudonyme, et nous présente son label, 1092, nommé ainsi en raison du nombre de kilomètres qui séparent Marseille et Naples, les deux villes qui ont laissé la plus grande empreinte sur sa vie et sa carrière. C’est donc en indépendant et avec cette structure qu’il se prépare à dévoiler son premier album, Triste fête, sorti le 27 mai 2022, plus de cinq ans après ses premiers succès, et après tant d’attente de la part de son public, la curiosité de découvrir son contenu est grande.

 

 

Triste fête

 

Le morceau éponyme est placé en introduction de l’album, pour donner une première idée de sa couleur. AM La Scampia se révèle sombre et mélancolique malgré la rythmique enjouée, un contraste qui va de pair avec l’oxymore du titre. L’univers de l’artiste est déjà bien implanté, au niveau de l’ambiance comme du vocabulaire employé, teinté de mots à consonnance latine et de références à la vie de rue.

 

 

La Scamp’

 

Le deuxième morceau est également assez court et enjoué, AM semble s’être sorti de la triste fête oppressante du morceau précédent, pour ne conserver que l’aspect festif. Les deux premiers titres peuvent se lire comme un diptyque, symbolisant la chute puis la renaissance, tel un phénix.

 

Un boss mafieux italien arrêté à Nice

 

 

Basta

 

Ce titre a été dévoilé en amont de l’album, et il a en effet tous les traits d’un single radiophonique, ceci notamment grâce à la science de Zeg P, architecte notamment des tubes d’Heuss l’enfoiré. On retrouve le schéma classique du rappeur qui chante son amour à une femme tout en maintenant une certaine distance due à son statut. AM La Scampia se montre cependant prêt à faire vivre la grande vie à sa promise au large des côtes napolitaines : « C’est nous deux dans un Maserati / J’roule comme dans un générique / Bateau, fruits de mer à Capri », avant d’être ramené à la réalité : « Pasta, bien KO devant Netflix ».

 

 

Mon reufton (feat. Lacrim)

 

La relation entre AM La Scampia et Lacrim remonte maintenant à plusieurs années, le second a d’abord été le producteur du premier avant que celui-ci ne vole de ses propres ailes monte sa propre structure, sans que cela n’entache les liens entre les deux rappeurs. Le morceau qu’ils partagent sur cet album est ainsi avant tout une belle et sincère déclaration d’amitié d’AM à Lacrim. Ce titre est cependant anachronique par rapport au reste de l’album, puisqu’il a été enregistré au tout début de leur collaboration, en 2017, à une époque où Lacrim n’était pas totalement débarrassé de ses problèmes judiciaires. Dans l’esprit de La lettre de Lunatic, l’un des compères tente de rassurer l’autre, emprisonné et qui attend tant bien que mal sa libération, en répétant comme un mantra qu’abandonner son ami n’est pas une option.

 

AM LA SCAMPIA 🎈 on Twitter: "Ma plus belle leçon de vie 🌎🙏🏼#rohingyas  https://t.co/0RD549nWeF" / Twitter

 

 

Sale mood

 

Ce morceau a des sonorités club très entraînantes, idéales pour attaquer à nouveau la thématique de la triste fête, la phrase « La fête est finie », déjà présente dans le premier titre, est d’ailleurs à nouveau présente. Perdu dans ses pensées, AM La Scampia ne semble pas profiter de l’atmosphère festive du titre, jusqu’à s’interroger sur la notion même de la fête et des raisons de la faire : « Ça fête les soucis à la Belvé’, avec toi, dans le pire, on signe, my bro ». Le morceau se conclut avec notamment la répétition de la phrase « J’suis le dieci,j’suis La Scampia ». Le dieci, « dix » en français, représente le numéro de maillot de Diego Maradona, idole du peuple napolitain. AM La Scampia, grand fan de l’attaquant argentin, lui a rendu hommage à de nombreuses reprises, notamment sur le morceau qui porte son nom avec Lacrim ou sur Boca, en référence au club de Boca Juniors dans lequel Maradona a explosé avant de rejoindre l’Europe. Ici, la comparaison entre le rappeur et le footballeur se fait dans leur rapport à la fête, qui a eu de lourdes conséquences sur la carrière et la vie de l’Argentin, notamment marqué par les ravages de la cocaïne. Dans une sorte d’egotrip négatif, AM se voit sombrer de la même manière s’il ne quitte pas cette triste fête.

 

 

Gangsta Luv (feat. Guy2Bezbar)

 

Changement d’ambiance total avec ce titre, aux forts accents West Coast, accompagné par la voix suave de Guy2Bezbar. À nouveau au sortir d’une triste fête, AM semble pouvoir profiter de la vie, et simplement « briller » comme répété dans le refrain par son invité. Guy2Bezbar était d’ailleurs lui aussi l’une des signatures de Lacrim sur le label Plata o Plomo avant de prendre son envol avec sa propre structure, mais la connexion a également perduré à travers le temps. Ce morceau apparaît comme une bouffée d’air frais, qui ralentit quelque peu le rythme effréné dans lequel le rappeur a l’habitude d’évoluer.

 

 

Valentino

 

Après une première partie d’album assez légère au niveau de la densité du texte, AM propose ici un titre plus écrit, où il semble davantage conscient des thématiques évoquées depuis le début de l’album, comme l’illustre la métaphore du refrain qui le compare au champion motocycliste italien Valentino Rossi : « J’flirte avec la mort, je penche la machine / J’aime l’adrénaline, c’est trop / Virage serré, je m’imagine / Champion comme Valentino ». Après le ralentissement du morceau précédent, la notion de vitesse réapparaît de plus belle. Le fait qu’AM mentionne son attrait pour l’adrénaline est intéressant, le goût du risque a une part importante dans l’évolution de son personnage que l’on suit titre après titre.

 

Video: Valentino Rossi and his first expensive purchase when he became rich  - Motorcycle Sports

 

 

Manolo

 

Étant donné l’ambiance du projet, il aurait été étonnant de ne pas y retrouver de référence au film Scarface, en l’occurrence au personnage de Manolo Ribera. À travers cette évocation, AM La Scampia en profite pour s’adresser à différentes personnes, amis ou connaissances, existantes ou non, qui ont connu des événements qui ont pu les faire sombrer comme Manolo, le meilleur ami de Tony Montana, pris au piège d’une vie de nouveau riche à laquelle il n’était pas préparé. AM joue ici le rôle de l’ami de bon conseil, un brin moralisateur, juste avant que la situation ne devienne irréversible. Le Manolo auquel il s’adresse peut également être vu comme une version alternative de lui-même, qui aurait succombé aux vices de la triste fête, de l’alcool et de la drogue, ce qui détruirait peu à peu son humanité et sa personnalité.

 

Manny Ribera | Made up Characters Wiki | Fandom

 

 

Jolie poupée (feat. Timal)

 

Premier single de l’album, le morceau est porté par l’énergie brute de Timal et la mélodie de la voix d’AM La Scampia. On peut voir ce titre comme le pendant de Gangsta Luv avec Guy2Bezbar, qui racontait une relation presque idyllique. Celui-ci, quant à lui, évoque davantage le vice de la femme fatale, qui ne se donne qu’aux gros bonnets de la mafia, rôle endossé par Timal dans son couplet, tandis qu’AM La Scampia réutilise la recette qui a déjà fait mouche à plusieurs reprises dans cet album, faite de refrains accrocheurs et de toplines efficaces.

 

 

Gamin en or

 

Une nouvelle allusion à Diego Maradona dans la discographie d’AM La Scampia, en référence au surnom qui lui a été donné dès ses débuts, « El Pibe de oro », lui qui a grandi dans les quartiers pauvres de Buenos Aires. Sur un titre beaucoup plus frénétique que la majorité de l’album, AM compare son parcours à celui de Maradona : « Gamin en or parti de niente », comme à d’autres footballeurs au destin tourmenté : « Les démêlés à Adriano ». Le titre se finit par un refrain où AM répète de manière lancinante « On m’avait dit qu’il était fou ce monde », un clin d’œil à un morceau classique du Rat Luciano, Il est fou ce monde.

 

D10S: A year after his death, Maradona cult runs strong in Naples | Daily  Sabah

 

Cité Carter (feat. Le Rat Luciano)

 

La transition est toute faite avec le morceau suivant, dans lequel Le Rat Luciano prend les rênes et se charge du premier couplet et du refrain. Fidèle à son style caractéristique saupoudré d’une pincée d’autotune, le membre de la Fonky Family dépeint son environnement d’une manière toujours aussi crue, entraînant AM La Scampia dans son sillage. Les deux rappeurs répètent une phrase dans le refrain, « Christophe, où est le bonheur ? », qui est à la fois une référence à la chanson Il est où le bonheur de Christophe Maé, mais également une manière de la part du jeune AM de s’adresser comme à un ancien au Rat, Christophe Carmona à l’état civil. Luciano lui-même se pose ensuite la même question, dont il ignore la réponse. La quête du bonheur d’AM La Scampia semble donc trouver sa résolution loin de la cité, le besoin de changer d’horizon se fait sentir.

 

 

Week-end

 

Ce titre est une occasion de rappeler à l’auditeur les difficultés de la vie d’artiste, parfois peu visibles pour le public : « Si tu savais, moi, la vie que j’rêve / Si tu penses avoir la vie que j’ai ». Le contraste entre les rêves et la réalité est frappant et AM semble prendre conscience qu’il doit changer d’environnement pour atteindre ses objectifs : « Vaffanculo, j’danserai plus avec des diables ». Après avoir longuement évoqué son ancienne vie de rue et ses dérives, il assume désormais son nouveau statut et ce qu’il doit faire pour en tirer un bénéfice maximal : « J’ressens la musique comme sonne-per / Faut s’en servir pour faire lovés ». Il déclare ne plus penser « au week-end », sous-entendu à la fête et à l’atmosphère malsaine qui y est liée depuis le début de cet album, et semble prêt à s’en éloigner totalement.

 

 

Ailleurs

 

La « soirée maudite sans fin » est à nouveau évoquée, cette fois avec un regard extérieur, comme si AM avait enfin réussi à s’en échapper. Le premier couplet évoque une rupture sentimentale, peut-être avec la même personne à qui il faisait référence dans Gangsta Luv et Jolie poupée, tandis que le second montre un AM à la fois solitaire et libéré, qui s’apprête à prendre le large vers d’autres horizons, pour ne plus avoir à chanter « C’est ma vie qui me fout le seum, j’suis perdu, j’suis pas le seul » comme sur ce titre.

 

 

Famiglia Remix (feat. Hatik)

 

Si le morceau Famiglia original ne figure pas sur la tracklist, il avait néanmoins présenté un AM La Scampia prêt à passer un cap et à enfin sortir son premier projet. Le titre bénéficie dans cet album d’un remix avec Hatik, pour une troisième collaboration entre les deux artistes, après le single Bingo et le morceau collectif et caritatif Combat quotidien, organisé par l’Olympique de Marseille. L’alchimie d’AM avec le plus marseillais des yvelinois fait à nouveau mouche, Hatik se fond totalement dans l’ambiance du titre. Placer ce morceau en conclusion de l’album a une portée symbolique, comme si, après toutes ses tentatives de s’échapper de la triste fête, la solution se trouvait au final auprès de lui depuis le début, près des siens, de sa famiglia. La présence des siens devient la seule nécessaire, « le reste c’est que des bouches qui parlent », et il peut enfin retrouver « le sourire après la galère », et peut désormais participer à une fête plus joyeuse, que l’on voit dans le clip du morceau initial.

 

AM La Scampia – Famiglia Lyrics | Genius Lyrics

 

 

Chronique rédigée par Adrien

> VISITEZ LA BOUTIQUE DU RAP FRANÇAIS

 

SHOP PAR ARTISTE
  • Scred Connexion
  • L'uzine
  • La cliqua
  • Davodka
  • Demi Portion
  • L'hexaler
  • Paco
  • Iam
  • Assassin
  • Dabuz
  • FhatR
  • La Brigade
  • Expression Direkt
SHOP RAP FR
Des milliers de produits Rap Français t'attendent sur Scredboutique.com

instagram volgers kopen volgers kopen buy windows 10 pro buy windows 11 pro