kalebet
1xbet casino siteleri supertotobet

C’est encore une belle réunion d’artistes qui nous attend sur un sujet majeur dont l’urgence égale la portée.
DJ S’One, quelques semaines après la sortie de la compilation S’One Project réunissant la crème du rap féminin, annonce la sortie d’un track unique, « Pas de Justice, Pas de paix », en réponse aux bavures policières après le meurtre de George Floyd aux États-Unis, et dont la France, bien sûr, n’est pas exempt de tout reproche.

En effet, la mort de cet afro-américain de 46 ans en mai 2020, étouffée sous le genou d’un policier blanc à Minneapolis, répétant pendant 8 minutes et 46 secondes « I can’t breathe », a suscité une forte émotion partout dans le monde. Le mouvement de contestation, parti des États-Unis, a trouvé un certain écho en France notamment par l’appel à la mobilisation du Comité Adama, devenu fer de lance du mouvement contre les violences policières.

 

Environ 150 personnes se sont rassemblées le 15 juin 2020 Place de la République pour dénoncer les violences policières – Crédit photo : Jaya (La Meute)

Il n’aura pas fallu longtemps à S’One pour mettre en oeuvre une réponse artistique à ce sujet. Quelques jours après les évènements outre-Atlantique, la DJ a annoncé la préparation de « Pas de Justice, Pas de Paix », dont la liste des participants s’est allongé au fil des jours. Ce sera au final 18 rappeurs et rappeuses qui répondront à la violence d’État sur une prod d’Itam. Une réunion d’artiste qui n’est pas sans rappelé d’anciennes mobilisations du rap français comme « 11,30 contre les lois racistes » ou encore « 16,30 contre la censure ».

Demi-PortionMysaFonik (Le Gouffre)Ol ZicoPetitcopekNozeyAka Seul TwoPire MastaaGonzoL’Officier ZenBa-KhaDiverset (Lelbi & Mero), AguirreJazefaEsthrMedusa, Shetif, avec la participation exceptionnelle de l’acteur Julien Courbey, se donneront la réplique dans ce morceau militant et engagé. Le tout orchestré par S’One et son fidèle et brillant acolyte Metodkilla au mix et mastering.

Côté visuel, S’One s’est entourée d’une équipe de choc avec Acupicture et le collectif La Meute (Graine/ Jaya/ Moulinette) à la photographie, Ginkgo Vidéos à la réalisation du clip et Vizual Dream pour la cover officielle.

Un cocktail molotov qui arrive le vendredi 9 avril sur vos écrans et sur toutes les plateformes de streaming.

Pour patienter, voici le teaser du morceau :

En 1988, le groupe N.W.A déclarait « Fuck The Police » dans un morceau dénonçant les violences policières et le racisme institutionnel.
33 ans plus tard, le rap français indépendant lui fait écho : « Pas de Justice, Pas de Paix ».

>>> Visitez la boutique de S’One