L’Echomusée, la galerie d’art la plus scred du 18ème arrondissement, accueille une toute nouvelle exposition-vente dans son antre du 21 rue Cave. À partir du jeudi 13 février et jusqu’au 1er mars, l’établissement qui fait face au square Léon hébergera Velocity et les oeuvres exclusives d’Amadi.
Originaire de Belleville, à cheval entre le 19 et 20ème arrondissement , le « pur parigot » comme il se décrit nous confie, avec humour, « avoir le même âge que le Hip-Hop« . C’est à la fin des années 80 qu’il a rencontré ce mouvement culturel avec le célèbre album It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back de Public Enemy. Agé de 14 ans à l’époque, il n’imaginait pas cette passion l’animer tant d’années après.

Car c’est bien le Hip-Hop qui est l’inspiration première de l’artiste-peintre. Influencé par la culture graffiti en pleine expansion, il s’est dirigé très vite vers la peinture pour transmettre « à sa sauce » les valeurs et la réalité de cette culture émergente. « C’est ma manière de rendre hommage » nous raconte-t il humblement. Après une première exposition au festival Hip-Hop Dome, organisé par Batsh et N.J en 2010 à Bondy, il a eu l’occasion de présenter son travail à différentes reprises dont très récemment au Kanaga Records Store pour Hall of Fame, sa série de portraits sur les rappeurs américains.


Pour Velocity, Amadi a mis en avant 10 toiles où se rencontrent « le mouvement de la danse et le lettrage« . « La danse urbaine m’a toujours intéressé dans son mouvement. La série représente la diversité ethnique inhérente à la culture Hip-Hop. De fait, elle est internationale et de cette manière, elle raconte une histoire de l’humanité« . Le but étant de confronter la vélocité des danseurs avec le graphisme typique du lettrage issu du graffiti, Amadi a fait le choix de l’acrylique pour ses toiles.


Pour ouvrir l’évènement ce jeudi 13 février, l’artiste invite les amateurs d’art urbain au croisement de la rue Cave et de la rue Saint-Luc pour un vernissage original avec un DJ set assuré par DJ Mada et DJ/MC Alphaaz. L’occasion de rencontrer l’artiste et ses oeuvres autour d’une ambiance musicale immersive.

Amadi a prévu d’autres surprises tout au long de l’exposition puisqu’en effet le 16 février, l’exposition présentera en exclusivité le travail de Randy Dims, un artiste-graphiste très porté sur le digital painting ainsi que sur le design vestimentaire. Au programme, brunch et apéro avec t-shirts et sweats en vente.

La Reziztance, le groupe de rap qui a laissé de bons souvenirs à la scène du New Morning lors du Scred Festival 5, viendra donner un showcase d’exception le 29 février à partir de 18h accompagné par DJ Ronsha (La Meute) aux platines.

Bref, un rendez-vous Hip-Hop à ne pas manquer !

Pour les plus impatients d’entre vous, vous pouvez déjà découvrir le travail d’Amadi sur son instagram (Amadi_paintings) et sur sa page Facebook (Amadi, mes toiles).
Lien Facebook de l’évènement : www.facebook.com/events/481536079201282/
Randy Dims : Facebook / Instagram
La Reziztance : Facebook / Youtube

>>> Visitez la boutique du rap français

mersin escort mersin escort mersin escort bayan mersin bayan escort malatya escort malatya bayan escort malatya escort bayan malatya escort mersin escort mersin escort